Comment se passe une séance de Gestalt-thérapie analytique?

La séance individuelle en Gestalt-thérapie analytique se déroule en face à face.

 La personne est accueillie telle qu’elle est, avec ses zones de fragilité et d’insécurité, sans jugement.

 

Lors du premier entretien, nous définissons ensemble le "cadre thérapeutique" qui désigne l’ensemble des conditions permettant le processus soignant.

Le cadre thérapeutique permet de différencier la psychothérapie d'autres relations. Il instaure un espace de sécurité et il est donc thérapeutique en lui-même.  En sont définis lors de la première séance: les modalités, le coût et la fréquence des séances, le respect des rendez-vous et les modalités de la fin de thérapie.

 

Ensuite, chaque séance suivante démarre selon un même rituel. La personne est invitée à se poser tranquillement, à prendre le temps de s'installer confortablement avant de prendre contact par le regard avec le thérapeute.

Il lui est ensuite proposé d'exprimer tout ce qui est présent pour elle : ce qui occupe ses pensées, ses préoccupations, ses états d’âme, une intuition, un sentiment, une sensation, un rêve, une expérience vécue, une satisfaction éprouvée, ou une situation : son travail, sa famille, un film qu’il a vu, etc …

 

La présence dans "l'ici et maintenant" va permettre d'interroger toutes les formes possibles de conscience, celle qui vient du corps mais aussi celle qui vient des sens et du mental.

Tout peut servir de base de travail pour le thérapeute gestaltiste pour amener la personne à prendre conscience des différentes facettes de son vécu, à progressivement reconnaître et accueillir ses sensations et ses émotions, puis à trouver de nouvelles formes d’interactions avec son environnement. Peu à peu, une plus grande liberté et une plus grande autonomie dans les choix de vie deviendra possible.

La thérapie jungienne va prendre le relais du travail initié avec la Gestalt-thérapie et permettre d'illuminer les zones obscures de la psyché dans le but de favoriser l'épanouissement personnel.

 

Le "matériel inconscient" va être abordé à partir de l'analyse des rêves, de l'art, du dialogue, de l'imagination active afin d'en comprendre les symboles et archétypes à l’œuvre au plan de l'inconscient. Cette démarche est un processus actif.

La psycho-généalogie va permettre au patient de travailler sur son histoire familiale, de la démêler afin de pouvoir en mesurer le retentissement sur sa propre histoire. Cette approche dite "transgénérationnelle" repose sur le concept d'inconscient collectif développé par C.G Jung. Son objectif principal consiste à repérer ce qui a pu se transmettre d'une génération à une autre afin de s'en libérer (dettes dont il faut s'acquitter, loyautés invisibles etc..)

 

Informations pratiques

 

  • Les séances durent environ: 50 minutes.
  • Le prix de la séance est de: 55 euros.
    La psychothérapie n’est pas remboursée par la sécurité sociale mais certaines mutuelles prennent en charge un nombre défini de séances sur l’année.
  • Le rythme des séances est hebdomadaire afin de donner les moyens d'investir sa thérapie et de faire un travail en profondeur. Cela dit, il dépend également bien entendu des moyens et du besoin de chacun.